Fondation DAEMMI Berlinde
Compassion active
Développons l'endoscopie en RDC
Luttons contre les cancers gynécologiques
Et prenons en charge l'endométriose
La FoDAB a organisé ses premières formations endoscopiques en RDC
Depuis quelques mois, la Fondation DAEMMI Berlinde (FoDAB) s’est lancée dans la bataille pour le développement de l’endoscopie en RDC. Comme il est évident, ce développement passe irrémédiablement par la formation des praticiens. C’est ainsi que la FoDAB, cherchant à poursuivre l’objectif de sa création, a organisé une formation médicale jumelée à une campagne d’endoscopie. Cette activité s'est réalisée grâce à son Département de Formation continue représenté par l’IFOE (Institut de Formation en Endoscopie) et son Département Clinique. 

Dans cette bataille pour l’endoscopie, la Fondation n’oublie pas que celle-ci doit se faire parallèlement avec l’aspect caritatif, afin de considérer non seulement les professionnels de santé mais aussi la population souvent ignorée. Et dans le cadre de la coopération avec les institutions académiques, la Fondation a contacté et invité la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa pour un accompagnement dans cette activité.  
 
L’objectif de cette formation couplée à une campagne, était donc double : renforcer les capacités des prestataires et faciliter à la population l’accès aux soins endoscopiques (Hystéroscopie).  
 

La formation s’est déroulée en deux volets avec comme thèmes respectifs : « LES PRINCIPES GÉNÉRAUX EN ENDOSCOPIE » et « l’HYSTÉROSCOPIE DIAGNOSTIQUE ET OPERATOIRE ».  

Dans le premier volet, les participants étaient mis en contact avec les concepts développés en endoscopie, les instruments utilisés et les principes de fonctionnement et d'entretien de ces instruments et matériels. Cette partie avait été conçue pour permettre aux prestataires qui s'engagent dans la pratique endoscopique, de maitriser les instruments et les appareils utilisés étant donné que l'endoscopie est hautement technologique.

La deuxième partie était consacrée à l'hystéroscopie tant diagnostique qu'opératoire. Il s'agissait d'une formation complète en hystéroscopie au cours de laquelle, les prestataires avaient eu des notions thoriques, puis ont fait une pratique au laboratoire de simulation avant de terminer par un stage clinique. Ce stage s'est organisé pendant la campagne d'hystéroscopie qui était ouverte aux patientes qui présentaient des plaintes nécessitant une hystérosocpie.

Au total, 20 prestataires ont été formés au cours de cette première session de formation en endoscopie. 
Une conséquence attendue est la demande d'installation et d'accompagnement de ces prestataires pour un début de pratique autonome effectif dans leurs installations. En attendant cette pratique effective, la FoDAB a ouvert un accompagnement pour tous les prestataires issus de cette formation afin de leur permettre de garder et même d'approfondir les acquis de la formation. La demande d'installation fait aussi appel à une ouverture du marché en endoscopie en RDC qui est un des domaines de travail de la FoDAB qui est en discussion avec les partenaires locaux afin de faciliter l'installation de plusieurs unités endoscopiques dans le pays.
 
La campagne d'hystéroscopie, la deuxième édition, a permis l'accès à 94 femmes ayant présenté des problèmes divers de l'organe appelé utérus (matrice). La Fondation a offert aux patientes ayant présenté des problèmes nécessitant une intervention chirurgicale, de bénéficier des interventions à des frais réduits. 

Cette formation s'est inscrite dans la mise en oeuvre du plan stratégique 2018 - 2022, qui évolue vers la vision de la Fondation qui est de l'endoscopie pour tous. D'autres activités sont prévues pour la fin de l'année.